Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Vigneron Arboriculteur Maraîcher Cerealier Eleveur

Suivre sa trésorerie ou comment bien gérer son exploitation

homme et femme gestion agricole comptabilité
Cécile NEVEU
Ecrit par Cécile NEVEU
le 19 févr. 2021
4 minutes de lecture

Les problèmes de trésorerie sont responsables de 25% des faillites des petites entreprises en France. Suivre la trésorerie de votre exploitation est donc un bon basique à adopter. Un logiciel de compta adapté à votre activité agricole est votre meilleur allié pour suivre votre trésorerie et peut ainsi vous éviter de payer :

  • Des agios pour un découvert à la banque mal anticipé : les taux d’agios sont compris entre 8 et 18% en moyenne !
  • Des taux d’intérêts élevés en cas de recours à un emprunt court-terme mal anticipé : ces taux varient de 1,5% à 8,8% selon qu’il est ou non anticipé !
  • Des pénalités de 10% du montant de la facture, en cas de retard de paiement avec un fournisseur.

Télécharger le livre blanc

Pour parler « tréso » de façon concrète, on s’est dit que le plus simple était de s’inspirer d’une des rencontres que nous faisons régulièrement avec des agriculteurs pour comprendre comment ils cherchent à piloter leur exploitation. Alors on vous présente Patricia, personnage fictif mais inspiré de faits réels. Elle est agricultrice, âgée de 45 ans et est installée depuis 2001 en GAEC avec ses 2 frères. Leur exploitation compte une centaine de vaches laitières prim’holstein et environ deux cents hectares de prairies et de cultures (maïs, blé, orge).
Patricia est l’associée en charge de la saisie de la compta sur la ferme.
Quand Patricia dit : « je veux suivre ma trésorerie ! », en fait, elle peut vouloir faire 3 choses en même temps avec son logiciel de compta :

  • Créer facilement un prévisionnel de trésorerie pour éviter les dérapages (Agios ou pénalités de retard de paiement avec un fournisseur) ou mieux anticiper (obtenir des emprunts court-terme à plus faible coût par exemple)
  • Suivre son solde bancaire de près
  • Contrôler les échéanciers de ses factures fournisseurs pour les payer au bon moment
SOMMAIRE

 

Créer facilement un prévisionnel de trésorerie pour mieux anticiper les trous de tréso

La trésorerie de l’exploitation de Patricia est loin d’être linéaire dans l’année.
Patricia valorise la saisie régulière de sa compta pour réaliser un prévisionnel de trésorerie : elle utilise les informations de l’année passée pour le construire en quelques minutes dans son logiciel de compta. Ce tableau permet à Patricia d’anticiper son solde bancaire sur les mois à venir et l’aide ainsi à :

  • Éviter les agios,
  • Placer les excédents sur une durée ciblée (placement rentable)
  • Payer les fournisseurs au bon moment (décalage date paiement sur les mois « compliqués » et au contraire paiement comptant ou nouvel échéancier de la dette sur les mois « plus sereins »)
  • Mesurer l’impact d’un crédit court terme

    Dans le cas de Patricia, on constate que, chaque année, 4 mois sont compliqués au niveau de la trésorerie : Janvier, Février, Juillet et Décembre.

Début Juin, Patricia peut donc anticiper et prend RDV avec ses fournisseurs car :

  • Elle sait que fin juin, elle va avoir un « pied ou trou de trésorerie »
  • Elle cherche donc, dans un premier temps, à négocier un étalement de la dette ou à décaler le paiement de certaines échéances fin octobre (après versement des acomptes PAC) avec certains de ses fournisseurs
  • Si elle n’arrive pas à trouver un terrain d’entente avec un de ses fournisseurs, Patricia dépassera ses découverts autorisés et risque donc « la double peine » : payer des agios bancaires. Patricia va donc prendre RDV avec son banquier, dans un second temps, pour négocier un emprunt de trésorerie court-terme (même s’ils sont parfois difficile à épurer). Quand on sait que le coût d’un emprunt court-terme varie de 1,5% à 8,8% selon qu’il est ou non anticipé, Patricia a eu le bon réflexe ! Le recours anticipé à un crédit classique court terme coûte, en effet, autour de 2 à 3% de taux d’intérêt, alors que le coût d’un découvert s’élève entre 9% et 18% !
Télécharger le livre blanc

Suivre son solde bancaire de près

Le GAEC de Patricia a 3 comptes dans 2 banques différentes.
Patricia utilise dans son logiciel de compta une fonctionnalité qui lui permet d’importer automatiquement, chaque semaine, les relevés bancaires de l’ensemble de ses comptes. Non seulement elle économise ainsi près de 2 heures de saisie comptable chaque mois mais peut suivre un solde bancaire « consolidé » en 1 seul endroit.
Patricia peut :

  • Décider de réaliser des virements d’un compte bancaire vers un autre selon les soldes constatés pour chacun d’entre eux
  • Eviter de payer ainsi des agios pour un découvert à la banque : le montant moyen de découvert constaté en France pour les petites entreprises est compris entre 1000€ à 5000€ par mois. Des agios entre 8 et 18% sont appliqués sur ce découvert…les économies réalisées par Patricia ne sont donc pas négligeables.

Suivre ma trésorerie

Contrôler les échéanciers de ses factures fournisseurs pour les payer au bon moment

Chaque premier lundi du mois, Patricia se réunit avec ses associés. Autour du café, ils font ensemble le point sur les factures Fournisseurs restant à payer et les factures Clients restant à encaisser.
Patricia utilise pour cela dans son logiciel de compta la « balance âgée des encours », qui valorise toutes les infos saisies les semaines précédentes par Patricia.

Sa compta permet donc à Patricia de :

  • Suivre les échéanciers de règlement pour payer en temps et en heure avec ses fournisseurs (pour éviter de payer les pénalités de retard en moyenne de 10% du montant de la facture)
  • Anticiper ses demandes de report d’échéances

Pourquoi un bon logiciel de compta est la clef pour un bon suivi de trésorerie ?

Pas de suivi de trésorerie sans une saisie régulière de votre comptabilité. Pour cela, un mot d’ordre : choisir un logiciel de comptabilité qui vous permet d’automatiser au maximum les tâches les plus récurrentes :

  • La collecte et l’intégration de vos relevés bancaires en comptabilité, qui permet de suivre en temps réel vos différents soldes bancaires,
  • L’intégration de vos factures d’achat grâce à l’exploitation de format de factures électroniques tels que FACTUR X ou l’EDI-FACT pour vos factures coopératives,
  • Le suivi de vos dettes fournisseurs grâce à la balance âgée des encours avec automatisation de vos règlements fournisseurs,
  • L’élaboration d’un budget de trésorerie, qui s’appuie sur les données des exercices comptables passés pour vous aider à préparer l’avenir

Toutes ces fonctionnalités sont disponibles dans notre solution ISACOMPTA, utilisée par plus de 30 000 entreprises agricoles et viticoles en France.

Découvrir ISACOMPTA

La compta c'est utile !
Nous vous invitons à découvrir 3 autres articles sur cette thématique :

Le suivi analytique : la bonne pratique pour gérer votre exploitation agricole

Comment mesurer la performance de mon exploitation ?

Entretenir une bonne relation avec vos fournisseurs grâce à la compta

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous