Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Vigneron

Développer efficacement ses ventes de vin sur une interface en ligne

Vendre son vin sur une interface en ligne
Roxane LORETZIN
Ecrit par Roxane LORETZIN
le 7 oct. 2021
7 minutes de lecture

La crise de la COVID-19 a amené à repenser les canaux de distribution des vins. Pourtant les Français continuent à consommer du vin et la filière e-commerce connaît un essor, déjà amorcé avant la crise.

D’après une étude de FranceAgriMer, une bouteille de vin sur dix était vendue sur Internet en début d’année 2020. À cause de la fermeture des cafés, hôtels, restaurants (CHR) et des salons des vins, la vente en ligne est devenue une solution incontournable… Mais comment continuer à vendre son vin sans augmenter le temps passé sur l’administratif ?

Focus sur une pratique qui peut s’avérer très payante à travers le témoignage de deux vignerons qui ont sauté le pas.

Je me lance !

SOMMAIRE : 

Quelle plateforme de e-commerce choisir ? 

 

De nombreuses offres en ligne existent pour se lancer dans la commercialisation du vin :

  • Les plateformes des nouvelles entreprises sont utilisées par les plus jeunes consommateurs ou les amateurs technophiles.

Par exemple TWIL, conçue par Erwann de Barry, un fils de vigneron qui cherche à promouvoir la vente de vins en ligne via une interface. Si vous êtes en mesure d’assurer stockage et préparation des commandes, la plateforme de vente en ligne vous simplifie la logistique en vous fournissant emballage et service de livraison.

TWIL propose un accompagnement marketing pour améliorer votre notoriété et votre visibilité sur internet. La plateforme dispose en plus de sa propre application mobile, véritable Shazam du vin, qui séduit des consommateurs technophiles et curieux.

  • Des acteurs comme Plugwine vont attirer les amateurs de vin rassurés par le logo des Vignerons Indépendants de France (VIF) avec lequel Plugwine est partenaire.
  • Le site internet du domaine avec une fonctionnalité e-commerce, développé par exemple avec Prestashop. Il permettra de fidéliser les clients et d'être référencé sur Internet.

    Chaque canal s’adressant à des cibles de consommateurs différents, il est important d'être présent sur les différents types de plateforme pour toucher un public le plus large possible.

nr conseilConseil 

Quelle que soit la plateforme choisie, la qualité de vos visuels est essentielle. Soignez vos photos et préparez vos textes avec soin pour optimiser votre référencement naturel.

 

Le site vin-malin.fr est sollicité par les producteurs. Jean-Christophe Gallois, directeur des opérations est d’ailleurs friand de ce type de contacts.

« Nos clients sont amateurs de nouveautés. Sur vin-malin.fr, ils ne cherchent pas du prix mais de la découverte. Nous sélectionnons nos vins sur trois critères : appellation, couleur et prix. Notre intérêt n’est pas de commercialiser des vins disponibles en grande distribution. »

Si de petits domaines y acquièrent de la notoriété, les grandes maisons y ont également une place de choix au sein d’un club dédié. « La tendance est aux vins bio ou naturels, avec des identités originales. On note une demande importante sur les vins du Jura et de Savoie », complète Jean-Christophe.

 

Vendre son vin avec vin-malin.fr à un acteur du e-commerce, c’est choisir de simplifier sa logistique et son stockage. Une fois votre vin vendu au site de commerce en ligne, ce dernier stocke lui-même la marchandise pour assurer sa livraison rapide.

nr conseilConseil
Vous vendez votre vin à plusieurs plateformes ? Vous pratiquez parallèlement la vente en direct ? Soyez vigilant à la cohérence de vos prix. Le client ira toujours au moins cher et constater des écarts de prix aura un effet négatif sur vos relations commerciales autant avec vos clients qu’avec vos partenaires du e-commerce.

 

Baromètre SoWine 2021

Extrait du baromètre SOWINE 2021 expliquant l’impact du digital sur la consommation du vin en France

 

Comment gagner du temps sur l’administratif en passant par une interface de vente de vins en ligne ?

 

Être présent sur ces différents outils de commercialisation en ligne peut demander de l’énergie et du temps. Pour commencer il faut référencer sa gamme de vins sur la plateforme en ligne avec les attributs classiques : cépage, millésime, élevage, commentaires de dégustation…

N’hésitez pas à raconter l’histoire de vos vins afin de projeter le client dans l’ambiance de votre domaine pour qu’il puisse comprendre l’ADN de votre vin. Soyez original !

 

PUne fois la présence établie sur ces canaux, le travail le plus long, mais aussi le plus important commence : l’administratif qu’il y a derrière chaque vente. Lorsque le client a cliqué pour acheter son carton de vin, il faut gérer la facturation, les stocks, les expéditions et la DRM en fin de mois… Les informations doivent correctement redescendre dans les outils de gestion commerciale pour s’assurer que la commande du client se fait dans de bonnes conditions.

 

Des outils de gestion commerciale viticole, comme ISAVIGNE, proposent une solution e-connecteur qui permet de connecter une plateforme de vente en ligne avec votre logiciel de facturation.

Je découvre !

Ainsi, si vous avez vendu 12 bouteilles de vin au client Dupont, les informations concernant votre client et sa commande vont automatiquement renseigner votre bon de commande ISAVIGNE. Vous n’avez plus qu’à traiter la commande et générer l’expédition.

Le transfert de la commande en facture se fait en un clic dans votre logiciel.

 

Action_Commerciale

 

La solution e-commerce d’ISAVIGNE permet également d’échanger les informations concernant vos cuvées de votre logiciel de gestion commerciale viticole à votre site marchand. Ainsi lors de l’arrivée d’un nouveau millésime, les données que vous modifiez dans ISAVIGNE se mettent à jour automatiquement sur Internet.

 

Justine Marin

Justine Marin, du Domain Robert Marin (71 Clesse) utilisatrice d'ISAVIGNE depuis 2007 et de l'option e-commerce entre ISAVIGNE et Plugwine depuis 2 ans, nous explique ce que cette fonctionnalité lui apporte. « La fonctionnalité e-commerce d'ISAVIGNE me permet de récupérer les informations concernant mes clients et mes commandes en provenance de Plugwine. J'ai en moyenne une vingtaine de commandes par mois avec souvent de nouveaux clients.

Chaque mois, je passais 2h à ressaisir ces données. Aujourd’hui, avec l'option e-commerce, je le fais en 20 minutes ! Le fait de récupérer les coordonnées de mes clients Plugwine me permet de les intégrer dans mes actions commerciales. Je peux ainsi mieux travailler ce portefeuille clients pour développer mon chiffre d'affaires.

Avec l’option e-commerce d’ISAVIGNE je gagne en efficacité et je me concentre sur le développement commercial de mon domaine plutôt que de faire de la saisie de données. »


Pierre Pelou

Pierre Pelou, vigneron du domaine Pelou à TAUTAVEL(66) est un client ISAVIGNE depuis de nombreuses années. Il a fait le choix de développer un site marchand en passant par la solution Prestashop.

« Au début du confinement, j’ai décidé, avec l’appui d’une étudiante en école de commerce, de développer un site marchand. Nous avons fait le choix de partir sur une solution Prestashop, car je savais qu’il y avait un lien avec mon logiciel de gestion commerciale.

Il a été lancé le 4 avril 2020, et depuis son lancement, j’ai eu de nombreuses commandes. J’ai vendu 1200 bouteilles de vin sur le mois d’avril 2020. Sans mon site internet, je n’aurais pas pu assurer ce niveau de vente.

Ce qui me plaît dans l’option e-commerce d’ISAVIGNE, c’est que je n’ai pas à ressaisir les informations entre mes 2 systèmes. Je gagne en temps et je suis serein, car le lien e-commerce est fiable. Dans ISAVIGNE, je récupère directement les commandes, les règlements et les informations de mes clients qui ont été saisies sur mon site marchand. Pas de ressaisie donc pas de risque d’erreur. Je n’ai plus qu’à préparer mes commandes et les expéditions. »

 

Alors, convaincus ? Vous aussi sautez le pas et lancez-vous dans la vente de vin en ligne !

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous