Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Cerealier

Comment surveiller ses parcelles sans se déplacer ?

Comment surveiller efficacement ses parcelles sans se déplacer ?
Adélaïde GREHAN
Ecrit par Adélaïde GREHAN
le 29 mars 2021
6 minutes de lecture

Faciliter le quotidien des agriculteurs, suivre l’évolution des cultures, optimiser les apports d’intrants, préserver le rendement et la qualité des récoltes... Et si l’interprétation des images satellites servait à tout cela ? En calculant l’indice de végétation des cultures, ces données permettent aux agriculteurs de visualiser, depuis leur ordinateur ou leur Smartphone, l’état de leur parcellaire et ainsi d'adapter leur itinéraire technique. Une option qui séduit de plus en plus.

 

Une image colorée de l'indice de végétation des parcelles

Une explication pour chaque couleur de l'indice NDVI

L'indice de végétation, un vrai allié pour les agriculteurs

 

Pas de stress, les satellites veillent sur vos parcelles. Les images, collectées à quelques milliers de kilomètres de la terre sont en réalité de véritables outils d'aide à la décision du quotidien des agriculteurs pour piloter leur exploitation. 

 

Une image colorée de l'indice de végétation des parcelles

La donnée recueillie la plus fréquente est le NDVI (indice de végétation par différence normalisé), plus connu sous le nom d’indice de végétation. Des capteurs, embarqués sur les satellites, mesurent, à intervalles réguliers, la réflectance des couverts à plusieurs gammes de longueur d’ondes (plus précisément on utilise la réflectance des canaux rouge (R) et proche infrarouge (PIR) mesurées dans la bande visible). Une grandeur physique qui illustre la capacité des plantes à recevoir et à réfléchir la lumière. Cette donnée, traduite en dégradé de couleurs du marron au vert, permet de visualiser, en un seul coup d’œil, les zones de la parcelle les plus développées et celles, en retard. Ces photographies, prises à un instant T, mesurent ainsi le taux de couverture de la parcelle et la vigueur de la culture en place.

indice-de-vegetation-comment-ca marche


Une explication pour chaque couleur de l'indice NDVI


La visualisation des indices de végétation permet d’estimer la biomasse de la culture ou la vigueur des couverts végétaux et plus précisément, localise les points les plus critiques de la parcelle. Une aide précieuse pour repérer les zones moins denses dues à d’éventuels dégâts de ravageurs, à des carences (azotées ou autres) des défauts de pression sur un pivot d’irrigation... En résumé, ces cartes mettent le doigt là où quelque chose d’anormal a pu se produire, du semis à la récolte, pour optimiser la prise de décision.

Spotifarm - repérer les anomalies sur les parcelles


L'indice de végétation : un vrai allié pour les agriculteurs

 

Faire son tour de plaine en 2 min depuis PC ou Smartphone

En Eure-et-Loir, à Maillebois, Alexandre Maison a été séduit par les images satellites pour surveiller les 280 ha de sa ferme. Ou plutôt, de ses fermes. « Mon parcellaire est très morcelé et réparti sur trois sites d’exploitation, étalés sur 60 km. Difficile donc d’être présent partout chaque jour ! En novembre 2020, j’ai fait le choix de suivre les images de biomasses de mes parcelles sur Spotifarm pour précisément m’aider à surveiller l’ensemble de mes parcelles d’un seul coup d’œil et à ajuster mes déplacements en fonction de ce que j’observe depuis les images satellites. » En diagnostiquant l’hétérogénéité intra-parcellaire, ces images pointent les zones qui nécessitent une attention toute particulière. Un gain de temps pour organiser la visite et le suivi de mes parcelles.

Obtenir gratuitement une image satellite de mes parcelles

Suivre précisément l'état sanitaire de son parcellaire grâce aux images satellites


Agriculteur à Orbigny dans le sud de l’Indre-et-Loire, Arnaud Cardon surveille depuis deux ans ses parcelles via les images satellites. Il utilise Spotifarm. « Ce logiciel me permet d’avoir un œil global sur l’ensemble de mes 460 ha, depuis mon bureau. Mon parcellaire apparaît en quelques clics, de couleur variable selon l’indice de végétation. Une vision qui me permet de repérer tous les manques à la levée. » La réception des images satellites, une fois par semaine, avec une résolution de 10 mètres, constitue une information pertinente pour suivre l’évolution des cultures. Les images satellites permettent notamment de : 

  • Vérifier la reprise de ma végétation en sortie d'hiver
  • Suivre mes levées de blé, colza, orge, betteraves...
  • Détecter les problèmes (attaque de ravageurs, stress hydrique, carences...)

« La consultation régulière du logiciel m’aide à orienter mes tours de plaine et à cibler les parcelles où des anomalies de croissance ont été repérées. », précise Arnaud Cadon.

Ne rien rater sur mes parcelle avec les images Spotifarm


Des images de biomasse pour moduler les apports d’intrants


Les données collectées via les images satellites peuvent également être utilisées pour moduler les apports d’intrants : pour apporter la juste dose, au bon endroit, en fonction des besoins réels de la plante. Des besoins parfois très hétérogènes au sein d’une même parcelle qui dépendent non seulement du type de sol, de sa structure, des outils utilisés pour le travailler mais aussi des précédents culturaux ou de la pente. Les images satellites acquièrent donc des données de biomasse qui, une fois réceptionnées, peuvent être sont traduites en cartes de modulation embarquées dans les machines agricoles comme les épandeurs d’engrais. Le calcul de la dose d’azote à apporter, pour chaque zone de la parcelle, est alors réalisé automatiquement. Depuis cette année, Arnaud Cardon teste Spotifarm pour créer ses cartes de modulation. L'outil lui paraît simple et intuitif, comme l’ensemble du logiciel. 

moduler l'azote dans mes parcelles avec Spotifarm

De la préparation du sol à la moisson, Geofolia vous accompagne de la saisie sécurisée de votre traçabilité au pilotage technico-économique de votre exploitation : il vous aide à prendre les meilleures décisions. En partenariat avec Spotifarm, Geofolia vous fournit 1 image satellite par semaine de l'état de végétation de vos parcelles pour suivre l'état sanitaire de vos cultures.

 

Testez geofolia et ses images satellites en partenariat avec Spotifarm

 

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous