Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Cerealier

Variétés : comment faire le bon choix

Variétés : comment faire le bon choix pour votre exploitation ?
Adélaïde GREHAN
Ecrit par Adélaïde GREHAN
le 7 mai 2021
4 minutes de lecture
Une fois l’assolement calé, pas simple de choisir ses variétés tant les gammes des semenciers évoluent campagne après campagne. Rien que pour le blé tendre, le catalogue français compte plus de 300 variétés avec, en moyenne, une trentaine de nouveautés chaque année. Toutes ne conviennent pas à chaque terroir ni à chaque débouché. D’où l’importance de faire le bon choix en tenant compte des contraintes pédo-climatiques de ses propres parcelles.
Comment identifier la génétique la mieux adaptée à son exploitation?
Voici quelques pistes de réflexion.
 
 

 

 

Adapter la variété au débouché visé

 

Premier critère à prendre en compte : le débouché visé pour la variété semée.
 
blog cmt choisir ses variétés (1)Toujours pour reprendre l’exemple du blé tendre, une variété fourragère ne pourra bien entendu pas remplacer une variété meunière.
Pour la boulangerie et la meunerie, la qualité technologique attendue est primordiale : taux de protéines, poids spécifique...
 
Des critères recherchés, à des valeurs bien précises, selon l’utilisation de la récolte.
 
Les besoins de meuniers locaux ne seront pas les mêmes que ceux d’un acheteur à l’export. Dans les régions d’élevage, les agriculteurs regardent également la capacité des variétés à produire de la paille car pour eux, l’enjeu est de valoriser la totalité de la plante.
 

Trouver le bon compromis entre précocité, productivité et résistance aux stress

 

Au final, tout est question d’équilibre entre précocité, productivité, résistance au stress hydrique, aux maladies et aux ravageurs.
Les variétés cumulant toutes les résistances étant rares, ne pas hésiter à se référer aux résultats d’essais pluriannuels des instituts techniques : un outil indispensable pour valider la régularité d’une variété au fil des campagnes, dans une région donnée.
La précocité d’une variété se raisonne ainsi en fonction des contraintes du milieu : climat, réserve utile du sol, précédent cultural. De ces éléments découlera la date de semis.
La bonne combinaison « précocité-date de semis » vise à limiter les risques de gel, d’échaudage ou de stress hydrique à des périodes clés du développement de la culture.
Chaque espèce possède bien évidemment ses spécificités. Pour le maïs par exemple, la vigueur au départ est un élément clé à regarder pour assurer l’homogénéité de la levée.
 
Je teste gratuitement Geofolia : logiciel de gestion parcellaire
 

Diversifier les variétés, une sécurité à l’échelle de l’exploitation

 
blog cmt choisir ses variétésEn moyenne, sur son exploitation, il est conseillé de semer trois ou quatre variétés par campagne, en optant pour différents profils de résistance aux stress et en introduisant une génétique récente pour tester son comportement au sein de sa propre exploitation. Une diversité qui permet de sécuriser ses rendements.
 

Optimiser ses choix avec les données technico-économiques des logiciels de gestion parcellaire

 

Le recours à un logiciel de gestion parcellaire permet également d’ajuster son choix variétal en compilant, sur une même interface, toutes les données techniques et économiques des génétiques implantées les années passées.
En savoir plus sur les logiciels parcellaires
Hugues Caron, agriculteur à Esmery dans la Somme, possède ainsi rassemblés sur le logiciel Géofolia tous ses carnets de plaine des sept dernières campagnes.
 
« Un aide-mémoire précieux qui me permet de suivre, pour chaque espèce et chaque variété, l’itinéraire technique, les rendements, les marges brutes, les coûts de production, les prix moyens de vente... Et donc, de les comparer entre elles. Cela m’est très utile pour dessiner les assolements des campagnes à venir d’autant que sur la ferme, les sols sont très variés et les cultures, diversifiées : blé, betterave, pomme de terre, maïs, lin, colza, féverole ou haricots verts... Autant d’espèces à répartir sur des sols de craie, des sables ou des limons argileux. »

 

Témoignage article de blog Hugues Caron

 

« Le logiciel me permet de lancer des simulations pour les quatre campagnes à venir et de repérer l’espèce, puis la variété, qui se comporte le mieux dans telle ou telle situation. Le fait de disposer d’un relevé technique et économique pour chaque variété me permet d’ajuster l’assolement pour identifier le meilleur choix technico-économique. Sans compter que Géofolia m’aide également à planifier les schémas d’irrigation des différentes parcelles et, là encore, de repérer la stratégie la plus pertinente ».

 

 
Je teste gratuitement Geofolia : logiciel de gestion parcellaire

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous