Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Vigneron

Organiser une dégustation en ligne

Découvrez nos conseils pour organiser une dégustation en ligne comme un professionnel !
Bertille de Nacquard
Ecrit par Bertille de Nacquard
le 21 mai 2021
5 minutes de lecture

Les dégustations en ligne sont un incontournable de la commercialisation des vins depuis la crise de la Covid-19. Alors vous aussi, lancez-vous ! Mais comment organiser une dégustation en ligne de manière professionnelle ? L’utilisation de logiciels de visio-conférences permet d’échanger et de discuter par vidéos interposées. Ainsi, vous pourrez garder le contact avec votre clientèle professionnelle et particulière. Cependant, l’utilisation du numérique pour une rencontre virtuelle change un peu les choses, voilà nos 5 conseils pour organiser au mieux sa dégustation.

 

SOMMAIRE :

 

Bien définir sa cible 🏹


La définition de la cible de l’événement est une première étape dans la préparation de la dégustation. Clientèle particulière ? Cavistes ? Importateurs ? Grande-distribution ? En fonction de votre choix, vous pourrez choisir une sélection de vins, le discours que vous allez tenir, les informations que vous allez partager… Tout cela, vous le maitrisez déjà ! Dans les rencontres physiques, celles d’avant la crise sanitaire, adapter sa communication à sa cible était déjà la base de tout échange commercial réussi. Il n’y a donc pas grand-chose à changer si ce n’est prendre en compte les points que vous souhaitiez améliorer auparavant.

 

 

Prêter attention à la forme 💻

Ce qui change réellement avec la visioconférence, c’est d’abord la technique. Plusieurs outils informatiques sont disponibles : Zoom, Google Meet, Microsoft Teams… Choisissez celui qui vous convient le mieux et celui sur lequel vous êtes le plus à l’aise. Il faut bien se préparer et faire des essais pour obtenir la meilleure image possible. Si la caméra de l’ordinateur peut suffire, il faut cependant soigner le fond derrière le présentateur : kakémonos, étagères avec des bouteilles exposées, vue sur le caveau… Certains logiciels de visioconférence permettent également de choisir un arrière-plan à partir d’une image, de quoi mettre une jolie photo de votre domaine, de vos vignes, de votre chai ou encore de votre logo. Vérifiez également votre exposition lumineuse : préférez une lumière unie et évitez les rayons de soleils désastreux.

Il faudra également prévoir un environnement silencieux durant la dégustation qui peut durer une heure à une heure et demie pour des dégustations avec des particuliers. Ce temps moyen est davantage variable quand il s’agit d’une clientèle professionnelle qui aura peut-être des disponibilités plus réduites. En clair, mettez le chien dehors, éteignez votre téléphone, ne prévoyez pas de livraison ce jour-là et envisagez toutes les perturbations qui pourraient nuire à votre réunion en ligne et tentez de les éviter.

Nouveau call-to-action

 

 

Etre soi-même ! 👱

 

Dégustation online_crédit Cédric Faimali

 

Ensuite, vous le savez, l’échange par caméra interposée est refroidissant… Le fait de parler seul devant un ordinateur a quelque chose d’inhabituel, ce qui conduit souvent à se concentrer sur le message à faire passer et oublier la convivialité !  Il faut donc ne pas hésiter à sourire et mettre tout le monde à l’aise. Soyez-vous-même et partagez vos émotions !

N’hésitez pas également à impliquer vos clients via des petits sondages, par exemple. Vous avez un ennemi numéro 1 : la distraction que peut offrir une boîte mail ou un téléphone portable. Vos invités peuvent facilement se laisser aller à faire autre chose que de vous écouter. Il faut donc donner du rythme et faire participer vos clients. Par ailleurs, veillez à simplifier votre discours car on a tendance à vouloir beaucoup parler alors qu’il faut être concis et aller droit au but.

En clair : l’objectif principal que vous devez avoir en tête est que votre dégustation doit être agréable à écouter et à regarder ! A ce propos, pour que l’échange se passe bien, pensez qu’il faut 5 à 6 connexions simultanées maximum, de manière à assurer la fluidité des échanges. Pour chaque connexion, bien sûr, il peut y avoir plusieurs personnes derrière l’écran ! Vous pouvez également penser à animer à plusieurs mais attention à bien régler les temps de parole entre les différents intervenants.

 

 

Anticiper l'envoi d'échantillons ⏳

 

Autre point qui change : c’est l’envoi des échantillons ! Il faut s’y prendre un mois à un mois et demi à l’avance dans le cadre de dégustation avec des particuliers. Et bien sûr, sélectionnez soigneusement le transporteur et vérifier les adresses de livraison. Pour diminuer les coûts, vous pouvez penser à l’envoi de vin sous forme de petits contenants, tels que les Vinottes®, à l’exemple de Vinovae. L’avantage est ainsi de pouvoir donner accès à toute votre gamme pour un moindre coût de produit et d’expédition. Dans le cadre de rencontres des professionnels, la dégustation a lieu après un salon qu’il soit physique ou virtuel. C’est au moment où le souhaite l’acheteur que l’on fera parvenir les échantillons.

Découvrez notre article sur les rencontres vinicoles via le web

 
 

Continuer de faire vivre l'évènement après la dégustation 🎉

 

Comme un salon, l’organisation de la dégustation en ligne ne s’arrête pas à sa préparation et sa réalisation, il faut aussi travailler l’après. Vous pouvez par exemple envoyer un petit questionnaire de satisfaction client pour connaitre le ressenti de votre clientèle. Pour les particuliers, ce sera aussi l’occasion de récupérer des informations pour garder le contact et revenir quelques mois plus tard pour les relancer, via les réseaux sociaux ou sous forme d’invitation au domaine par exemple. Il est ainsi possible d’identifier les personnes qui ont préféré le vin rosé et créer un e-mailing à l’aube de l’été pour une opération spéciale « rosé ». C’est aussi le bon moyen d’individualiser sa relation avec le client.

L’évènement virtuel, comme dit plus haut, met de la distance entre les individus. Un e-mail personnalisé après l’événement permettra de contrebalancer cet aspect et d’entamer un échange qualitatif. N’oubliez pas d’entrer toutes les informations obtenues dans votre outil de GRC, autrement dit, votre logiciel de gestion relation client, tel que ISAVIGNE. Vous pourrez ainsi exploiter au mieux les données collectées et très certainement décrocher par la suite de nouvelles commandes !

 

Découvrez notre article comment obtenir un bon fichier client ?

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous