Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Eleveur

Insémination par l’éleveur : Comment se lancer en 4 étapes ?

L'insémitation par l'éleveur, IPE, ou comment se lancer en 4 étapes.
Delphine Huet
Ecrit par Delphine Huet
le 10 juin 2020
5 minutes de lecture

En 2018, 10 % des IA (Inséminations Artificielles) ont été réalisées en IPE (Insémination Par l’Éleveur). Ces dernières années, nous avons pu constater une hausse croissante du nombre d’éleveurs ayant recours à l’IPE. Mais qu’est-ce qui les motive ? Pourriez-vous y passer vous aussi ? Je vous invite à poursuivre cet article pour voir cela ensemble.

 

SOMMAIRE :

Quels investissements indispensables pour se lancer dans l’IPE ?

Où puis-je me former pour pratiquer l’insémination artificielle ?

Renseignez-vous sur les fournisseurs possibles de semence pour l’IPE.

Pour l’IPE, soyez en conformité avec votre EDE.


ISAGRI - 1920 - 10% des IA sont réalisées en IPE

En chiffre - En 2018, 10 % des Inséminations Artificielles ont été réalisées en IPE : Insémination Par l’Éleveur.

 

Pour commencer, répondez aux quelques questions suivantes :

  • Avez-vous envie d’être plus autonome sur votre exploitation ? Souhaitez-vous reprendre en main la gestion de la reproduction de votre troupeau ? Faire vous-même votre plan d’accouplement et être libre de choisir vos semences ?
  • Avez-vous envie de gagner du temps ? Ne pas passer votre temps à appeler l’inséminateur et l’attendre pendant des heures avec les vaches bloquées au cornadis ?
  • Savez-vous qu’avec l’IPE, il faut compter un temps d’intervention de 15 min/vaches ?
  • Trouvez-vous que la facture de l’inséminateur est un peu salée, et aimeriez-vous l’alléger ?
  • Êtes-vous soigneux et organisé ? Aimez-vous la gestion de troupeau et souhaitez-vous prendre le temps d’apprendre une nouvelle technique d’élevage ?

 

Enfin, si vous vous sentez prêt à passer à l’IPE, sachez qu’il faut vraiment vous donner le temps nécessaire pour suivre une formation, car dans le cas contraire vous risquez d’échouer.
Pour débuter votre pratique une période un peu plus creuse de l’année est idéale.

Si vous avez répondu « Oui » à bon nombre de ces questions, c’est que cette pratique est faite pour vous.  Alors… c’est parti ! Passons en revue les 4 étapes pour vous lancer dans l’insémination par l’éleveur.

ISAGRI - 1920 - Insémination par léleveur, les 4 points clés

Quels investissements indispensables pour se lancer dans l’IPE ?

 

Première étape : savoir combien cela va vous coûter !
Prenez une feuille et faites vos calculs. Il faut vous poser les bonnes questions. Combien d’IA faites-vous par an ? Combien vous coûte une IA en moyenne ?

Ensuite, prenez en compte l’investissement nécessaire pour passer en insémination par l’éleveur, nous avons sélectionné pour vous quelques exemples :

  • Cuve d'azote : 600 €
  • Décongélateur : 200 €
  • Autres matériels divers : gaine, pistolet d'insémination, chemises sanitaires, gants, etc.
  • Formation : entre 300 et 400 €

Êtes-vous prêt à faire cet investissement, et pour quel objectif ? Est-ce motivant ?
Passons à l’étape suivante…

 

Où puis-je me former pour pratiquer l’insémination artificielle ?

 

Il est possible de faire cette formation avec la Chambre d’Agriculture ou auprès des vendeurs de semences (Coop d’élevage ou privés). Cette formation peut être faite en groupe mais l’idéal est de l’effectuer individuellement, chez soi.

Il faut compter globalement entre 300 et 400 € de frais de formation. Le prix varie en fonction de la durée et du prestataire. Lors de cette formation, vous apprendrez à :

  • Connaître l’approche ergonomique du geste d’inséminer.
  • Comprendre le cycle de reproduction.
  • Conserver les semences.
  • Manipuler des paillettes.
  • Être capable de vérifier l’état de gestation de vos vaches (fouille, palpation, etc.).

 

Renseignez-vous sur les fournisseurs possibles de semence pour l’IPE.

 

Il est nécessaire de faire le tour des fournisseurs, de leur demander des devis… et de comparer ! En fonction de votre besoin particulier, un fournisseur peut s’avérer plus intéressant que l’autre.

Voici quelques pistes :

 

Pour l’IPE, soyez en conformité avec votre EDE.

En effectuant vous-même les inséminations artificielles de votre troupeau, vous allez devoir faire des déclarations auprès de votre EDE. Il faut donc procéder à quelques démarches administratives en amont pour que vous soyez référencé comme inséminateur.

  • Faites votre demande d’agrément.
  • Réalisez votre déclaration de dépôt de semences en indiquant le lieu de stockage.
  • Gérez votre plan de cuve avec la traçabilité des doses.
  • Saisissez et déclarez vos IA.

 

Bon à savoir

Découvrez un outil simple pour la gestion de l’IPE !

Connaissez-vous Troup’O ? Dans la pratique de l’insémination par l’éleveur, facilitez-vous la vie au quotidien grâce au module de saisie de plan d’accouplement, de plan de cuve et la saisie simplifiée sur Smartphone.

Je souhaite avoir plus d'information sur la solution Troup'O

 

 

ISAGRI - 1920 - Pour aller plus loinSi vous hésitez encore à passer à l’insémination par l’éleveur, vous pouvez demander conseil à des éleveurs habitués à cette pratique. Découvrez le témoignage d’Arnaud Brette, éleveur dans la Loire qui pratique l’IPE depuis 4 ans.

 

ISAGRI - 1920 - Portrait Arnaud BRETTE (42) pour TroupOTémoignage : Arnaud Brette, éleveur dans la Loire (42). Il pratique l'IPE depuis 4 ans

 

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous