Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Vigneron Arboriculteur Maraîcher Cerealier Eleveur

7 pistes pour fidéliser ses salariés

Motivation-des-salaries
Aude BOUVATTIER
Ecrit par Aude BOUVATTIER
le 5 juil. 2021
5 minutes de lecture

Dans un contexte de pénurie de candidats, recruter des salariés compétents n’est pas toujours chose facile pour un exploitant agricole. Alors autant mettre toutes les chances de son côté pour que l’heureux élu se plaise dans son poste et reste en place plusieurs années.

Comment le fidéliser ? Olivier Claux, directeur associé du cabinet MG Consultants, vous livre quelques conseils.

Sommaire : 

  1. Bien les accueillir
  2. Assurer leur sécurité
  3. Leur proposer régulièrement des formations
  4. Les aider à se projeter
  5. Faire preuve de reconnaissance 
  6. Ne pas tout miser sur le salaire 
  7. Instaurer des entretiens professionnels

1. Bien les accueillir

L’arrivée d’un nouveau salarié est toujours un événement important au sein d’une exploitation. Prendre le temps de l’accueillir, de lui présenter ses collègues, les différents ateliers de la ferme, les bâtiments… lui permettra de se sentir plus à l’aise et pleinement attendu.

« Ce tour d’horizon vous donnera aussi l’occasion de bien lui préciser les différentes tâches à accomplir, avec qui, dans quelles conditions », précise Olivier Claux.

Dès les premiers jours, le sujet des horaires doit être abordé pour préciser les pointes de travaux saisonniers, les astreintes éventuelles du week-end... afin d’éviter les mauvaises surprises. Bien entendu, une planification anticipée n’empêche pas de faire preuve de souplesse en cas d’imprévu.

engagement-des-salaries

Olivier Claux, Directeur associé MG Consultants

 

2. Assurer leur sécurité

L’employeur se doit de fournir à ses salariés un matériel sûr et bien entretenu. La mise à disposition d’EPI (Équipements de protection individuelle) est, elle aussi, obligatoire.

Dans le cas d’utilisation d’outils particuliers, ne pas hésiter à laisser en évidence les modes d’emploi ou mieux, à assister votre salarié lors d’une première utilisation, pour le guider au mieux.

Une ferme bien tenue, bien entretenue ne pourra que donner envie à vos collègues de préserver cet agréable cadre de travail.

Comment simplifier sa gestion RH ?

3. Leur proposer régulièrement des formations 

« Le volet formation revêt une importance majeure dans la fidélisation des salariés, rappelle Olivier Claux.
Leur offrir l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences leur donnera, sans aucun doute, envie de les mettre en application sur votre exploitation, plutôt que d’aller regarder ailleurs.
Ne pas hésiter non plus, s’ils le souhaitent, à les inscrire à des colloques, à des visites d’essais, à des rencontres entre agriculteurs… Autant d’occasions pour qu’ils s’imprègnent des sujets d’actualité, des nouvelles techniques ou technologies. Cela leur montrera aussi qu’ils sont importants au sein de la ferme. »

La réglementation évolue rapidement et avec elle, les pratiques agricoles. Le besoin de formation professionnelle devient aujourd’hui nécessaire pour rester dans la course.

 

4. Les aider à se projeter 

Fidéliser des salariés, c’est aussi les aider à se projeter à court et moyen terme. Comment peut évoluer la ferme ? Quels projets sont en cours, à venir ? Quels ateliers, quelles nouvelles cultures pourraient voir le jour ? Quelles perspectives d'évolution ?

Les impliquer dans vos réflexions, même naissantes, crée une dynamique et permet de mettre le doigt sur certains freins ou à l’inverse, de trouver des solutions pour les lever.

Et puis, vos salariés peuvent aussi avoir de bonnes idées à vous soumettre ! Les inviter à participer à l’élaboration de vos projets les impliquera dans la vie de l’exploitation et dans la construction de leur propre activité pour les années à venir. Ne pas hésiter à leur préciser quelle serait leur place si le projet aboutissait.

 

5. Faire preuve de reconnaissance

« Merci, bravo… Deux mots simples, faciles à prononcer » constate Olivier Claux.

«Le faire régulièrement, quand cela se justifie bien évidemment, valorise le travail accompli. Une vraie reconnaissance dont tout être humain a besoin afin de fidéliser et retenir les talents. Cette marque de confiance peut aussi passer par une présentation à vos pairs ! L’emmener avec vous sur des plates-formes d’essais, à des rendez-vous techniques, le présenter à vos collègues ou à d’autres professionnels du métier lui montrera qu’il a de l’importance à vos yeux. »

 

6. Ne pas tout miser sur le salaire

Bien qu’important, le salaire n’est pas le seul critère pour fidéliser un salarié, loin de là ! « Réfléchir à l’adhésion à une mutuelle, mettre à disposition le véhicule de la ferme pour un usage personnel, proposer un logement de fonction, être souple sur les jours de récupération, tenir compte de ses contraintes familiales pour articuler la prise de congés… autant de bonnes intentions qui peuvent faire la différence entre deux patrons », assure Olivier Claux.

 

 

7. Instaurer des entretiens professionnels

Obligatoires au moins une fois tous les deux ans, les entretiens professionnels permettent de faire le point sur le travail accompli, de prendre du recul sur le passé et surtout, de se projeter sur l’avenir en ciblant les points éventuellement à améliorer. L’occasion aussi d’écouter son salarié, de prendre en compte ses souhaits d’évolution, pour lui donner un cap, de préférence au sein de votre exploitation !

Comment simplifier sa gestion RH ?

 

Un autre article qui pourrait vous intéresser : 

7 conseils pour recruter sereinement

 

Ils en parlent :

https://agriwebformation.com/formation/recruter-manager-et-fideliser-ses-salaries/ 

https://normandie.chambres-agriculture.fr/conseils-et-services/gerer-son-exploitation/management-organisation-rh/fiches-solutions/valoriser-ses-salaries-pour-plus-defficacite-au-travail/ 

 

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous