Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Vigneron Arboriculteur Maraîcher Cerealier Eleveur

3 bons plans pour votre trésorerie

isagri-0521-vignette-article-trois-astuces-pour-eviter-le-defaut-de-tresorerie
Flora De Wilde
Ecrit par Flora De Wilde
le 8 juil. 2021
5 minutes de lecture

Une bonne trésorerie, c'est le nerf de la guerre, d’autant plus en temps de crise ! Endettement maîtrisé, autorisation de découvert, prêt avance culture, prêt avance PAC, location… Il y a toujours une solution pour optimiser ou soulager sa trésorerie. Pour les entreprises agricoles et leurs cycles d'exploitation étendus sur plusieurs saisons, le précepte n’est pas évident à suivre. Certes, chaque exploitation est spécifique, mais cette règle commune s'impose : soignez et préservez votre trésorerie. Et pour y parvenir, les astuces sont plus nombreuses que vous le pensez. Mais avant de vous les dévoiler, nous vous invitons à retenir trois règles d’or pour obtenir une trésorerie solide et assurer la pérennité de votre exploitation agricole : l’anticipation est la vertu première, le court terme est votre allié et la non-dépense est un bon choix de gestion !

SOMMAIRE : 

Astuce n° 1 : anticipez quand tout va bien
Astuce n° 2 : réagissez en cas de difficulté
Astuce n° 3 : pensez à la location si vous avez besoin de renouveler du matériel mais que votre trésorerie est mal en point

Astuce n°1 : anticipez quand tout va bien

N'attendez pas que les voyants passent à l'orange, voire au rouge, pour réagir. Consolider sa trésorerie est en effet une œuvre d'anticipation. C'est quand tout va bien que vous êtes le plus à même de confirmer vos positions et assurer vos arrières. Ce n'est pas parce que vous anticipez le pire qu'il ne se produira pas mais une chose est sûre, si vous y songez, cela ne vous surprendra pas ! 

isagri-0521-picto-tirelire

 

Faire preuve d’anticipation, c’est par exemple négocier au moment favorable une autorisation de découvert importante, valable 7 ans. Une entreprise mal en point l'obtient très difficilement et pour un an seulement. Une aide pour votre trésorerie en cas de coup dur, cela peut vous être bénéfique pour continuer à gérer sans difficulté votre exploitation. Ne faites pas l'erreur de dire que vous n'en avez pas besoin !
isagri-0521-picto-augmentation-tresorerie

 

Pensez à activer les outils de rémunération de votre trésorerie excédentaire, pour l'optimiser et la renforcer. Modulez à la hausse vos échéances de prêts, si votre trésorerie est très excédentaire, pour vous libérer plus vite d'un poids important de dette et être moins dépendant en cas de coup dur.
isagri-0521-illustration-renforcer-sa-tresorerie

 

Si vous faites une très bonne année, utilisez la Déduction pour épargne de précaution (DEP) pour renforcer votre trésorerie. Fiscalement intéressante et toujours disponible, la DEP permet de faire face à la volatilité des revenus en réduisant le bénéfice agricole. Enfin, pour renouveler votre matériel, préférez l'endettement mesuré (toujours accordé aux entreprises en bonne santé) plutôt que le coup de rabot sur trésorerie par autofinancement.

Une autre façon d’anticiper est de mettre en place des moyens pour mieux suivre sa trésorerie, par exemple avec un logiciel de suivi de compatibilité.

 

Astuce n°2 : réagissez en cas de difficulté

Prévoir c’est toujours mieux. Cela évite de se retrouver avec un défaut de trésorerie. Mais lorsqu’il est trop tard et qu’il devient difficile de gérer votre trésorerie, il est tout de même possible de bien réagir. Pour préserver votre marge de manœuvre même si elle est réduite, il est important de rester mesuré et pragmatique.

La première règle est de résister aux sirènes de la consommation pour éviter la surconsommation. Qu’il s’agisse d’investir dans du matériel agricole ou du matériel informatique, ne soyez pas trop gourmand. Le suréquipement est un véritable ennemi pour votre trésorerie. Avant de tomber dans ce piège, effectuez un calcul objectif du retour sur investissement que vous rapportera votre nouvel équipement. Et si vous souhaitez investir mais que votre trésorerie ne vous le permet pas, ne vous précipitez pas et évitez les dépenses en attendant des jours meilleurs.

Si vous êtes dans la difficulté, n’oubliez pas que vous avez également la possibilité de réduire vos échéances de prêt, pour bénéficier temporairement d’une marge de manœuvre. Pour en profiter, vous avez deux possibilités : la modulation à la baisse de vos échéances ou leur mise en pause sur une année. Renseignez-vous et vérifiez les conditions générales de vos contrats.

Vous vous croyez trop fragile pour emprunter ? Mais en êtes-vous réellement certain ? Trois prêts de court terme vous sont accessibles : 
  • Le prêt avance culture permettant de bénéficier de 350 euros par hectare,
  • Le prêt avance PAC permettant de toucher l’équivalent de 8 à 10 mois à l’avance vos droits à paiement de base (DPB),
  • Le prêt avance TVA dont vous pourrez bénéficier si vous avez réalisé un investissement conséquent et que le retour de TVA n’est pas attendu avant de trop longs mois. 
Synonymes de trésorerie fraîche, ces prêts sont une bonne idée si vous êtes dans la difficulté et que vous souhaitez alléger votre trésorerie. 
 

 Astuce n°3 : et la location, y avez-vous pensé pour alléger votre trésorerie ?

Savez-vous que si vous souhaitez investir dans du matériel mais que votre trésorerie est mal en point, la location peut s’avérer être une solution alternative ? En effet, si pour continuer à travailler efficacement, investir dans un nouvel outil s’avère être primordial, mieux vaut penser à la location si votre porte-monnaie ne vous permet pas de sortir d’une traite le montant alloué à l’achat de cet équipement.

Louer vous permettra tout d’abord d’essuyer les refus successifs des banques mais vous évitera également de perdre le peu de trésorerie restante. La location vous permettra donc d’assurer la pérennité de votre exploitation agricole et de préserver votre niveau d’activité tout en bénéficiant d’un nouvel outil performant. En plus, en choisissant la location, dans la plupart des contrats, vous bénéficiez des mêmes avantages que pour un achat classique (assistance, SAV, dépannage etc.). Alors pourquoi ne pas en profiter ? L’option location pourrait représenter bien des intérêts pour préserver la trésorerie de votre activité !

Le saviez-vous ? 

Que votre trésorerie soit faible ou non, n’oubliez pas que la location est une solution fortement recommandée pour les équipements concernés par un usage intensif et une obsolescence marquée tels que les ordinateurs, outils devenus essentiels pour piloter votre exploitation agricole.

isagri-0521-cta-article-trois-astuces-pour-eviter-le-defaut-de-tresorerie

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous