Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Eleveur

TÉMOIGNAGE : « Je pratique l’Insémination Par l’Éleveur (IPE) »

Arnaud BRETTE pratique l’insémination par l’éleveur depuis 4 ans.
Delphine Huet
Ecrit par Delphine Huet
le 12 juin 2020
4 minutes de lecture

Arnaud BRETTE, éleveur dans la Loire (42), pratique l’IPE depuis 4 ans, parce qu’il souhaitait se « réapproprier la gestion de la reproduction » de son troupeau. Retour sur son expérience d’insémination par l’éleveur.

ISAGRI - 1920 - Portrait Arnaud BRETTE (42) pour TroupO

Témoignage : Arnaud Brette, éleveur dans la Loire (42). Il pratique l'IPE depuis 4 ans

SOMMAIRE :

De quelles informations as-tu eu besoin pour te lancer dans les IPE ?

Quel est l’objectif pour toi de faire de l’IPE ?

Quel est l’âge au vêlage avec l’insémination par l’éleveur ? Peut-on faire des vêlages groupés ?

Quels sont tes résultats depuis que tu es passé à l’IPE ?

Quels sont tes conseils pour quelqu’un qui hésite à se lancer dans les IPE ?

Finalement que tires-tu de ton expérience en insémination par l’éleveur ?

 

De quelles informations as-tu eu besoin pour te lancer dans les IPE ?

Je me suis renseigné auprès de BOVEC qui propose des formations individuelles. Le formateur est venu 2 fois sur mon exploitation. Il m’a également renseigné sur le matériel nécessaire que j’ai acheté chez BOVEC : 690 euros la cuve et moins de 200 euros le décongélateur. Le pistolet, les gants et les gaines m’ont été offerts.

 

Quel est l’objectif pour toi de faire de l’IPE ?

L’insémination par l’éleveur me permet de me réapproprier la gestion de la reproduction de mon troupeau, l’inséminateur ne passant pas à heures régulières. Par la même occasion j’ai aussi appris à fouiller mes vaches pour vérifier si elles sont gestantes ou pour déclencher les chaleurs par exemple. Avec cette méthode, je peux inséminer quand je le souhaite avec plusieurs doses réparties sur 24h pour les vaches à la fertilité faible.

L’IPE me permet aussi d’économiser de l’argent en ne faisant pas intervenir l’inséminateur (environ 3000 euros par an pour un troupeau de 60 VL + génisses). J’économise également, sur des doses que je trouve moins chères chez divers fournisseurs puisque je peux les stocker moi-même.

 

Quel est l’âge au vêlage avec l’insémination par l’éleveur ? Peut-on faire des vêlages groupés ?

Le vêlage se réalise de 24 à 30 mois répartis sur l’année. Ce sont des génisses en doses sexées femelles, des vaches en conventionnel Prim’Holstein et croisement Blanc Bleu Belge

 

Nouveau call-to-action

 

Quels sont tes résultats depuis que tu es passé à l’IPE ?

J’ai noté une hausse de fécondité car je fais les inséminations artificielles (IA) quand je le souhaite, notamment après la traite. J’effectue des IA multiples sur vaches moins fertiles à un coût réduit (doses à 1€). En plus, la saisie des IA est très facile avec le plan d’accouplement et le plan de cuve de Troup’O surtout quand ils sont couplés à la saisie sur smartphone. Cela permet d’envoyer les IPE à l’EDE en un clic. 

 

Quels sont tes conseils pour quelqu’un qui hésite à se lancer dans les IPE ?

Je conseille à toute personne qui souhaite se lancer dans l’insémination par l’éleveur de faire une formation individuelle. L’avantage c’est que cette formation est personnalisée à son exploitation avec ses animaux. Il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès d’autres éleveurs pratiquants déjà l’IPE

 

Finalement que tires-tu de ton expérience en insémination par l’éleveur ?

L’expérience est convaincante pour ma part car en plus de l’aspect économique non négligeable c’est aussi une facilité de travail. La formation dispensée au démarrage est intéressante car elle permet d’apprendre de nombreuses choses. Je me sens plus autonome dans mes choix. Je peux inséminer quand je le souhaite sans dépendre de personne pour l’heure d’insémination, ni le choix des doses. Et puis j’ai également appris à vérifier l’état de reproduction de mes animaux, et c’est essentiel quand on est éleveur !

 

 

ISAGRI - 1920 - Pour aller plus loinVous souhaitez vous aussi passer à l’insémination par l’éleveur ? Retrouvez nos conseils dans l’article Insémination par l’éleveur : Comment se lancer en 4 étapes ?

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous