Visuel_Blog_ISAGRI_CV_0820

Restez informé sur votre métier

Inscrivez-vous

Articles récents

Vigneron

PAC 2023, vers un affichage des valeurs nutritionnelles du vin

reforme pac 2023 reforme de la pac 2023 2027
Bertille de Nacquard
Ecrit par Bertille de Nacquard
le 21 déc. 2022
3 minutes de lecture

Le vin et les boissons alcoolisées étaient jusqu'à présents les seuls produits agroalimentaires transformés et emballés non assujettis à l’affichage des valeurs nutritionnelles, énergétiques et à la liste des ingrédients. Mais avec la nouvelle PAC, cela ne sera bientôt plus le cas.

Fin de l'exception des boissons alcoolisées, affichage électronique, détails des ingrédients des vins… Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur la nouvelle PAC 2023.  

 

Sommaire :

La fin de l'exception des boissons alcoolisées

La possibilité d'un affichage électronique

Etiquetage des vins : quels sont les ingrédients à faire figurer ?

 

La nouvelle Politique Agricole Commune pour la période 2023-2027 définit l’étiquetage nutritionnel et la liste des ingrédients à faire figurer sur les bouteilles de vin. Le vin a beau avoir un fort caractère culturel et marqueur d’un terroir, les politiques de santé publique ont mené cette nouvelle réforme dans un but de transparence et d’information auprès des consommateurs.  

 

 

La fin de l’exception des boissons alcoolisées

 

Le vin, tout comme la bière, le cidre et les spiritueux, faisaient jusqu’à présent figure d’exception en matière d’affichage des valeurs nutritionnelles et de liste d’ingrédients.  En effet, il n’y a pas d’obligation de mentionner le nutriscore, les calories sur les étiquettes de vin. La Commission Européenne a mis fin à cette exception des boissons alcoolisées parmi les produits agroalimentaires transformés et emballés.

La réforme sur l’étiquetage des boissons alcoolisées du règlement 2021/2117 a été adoptée le 2 décembre 2021. Cette adoption prévoit deux années de transition. A compter du 8 décembre 2023, tous les vins élaborés et étiquetés après cette date devront faire figurer obligatoirement ces nouvelles mentions.

 

comment-bien-vendre-mon-vin

 

 

La possibilité d’un affichage électronique 


Toutefois, un régime dérogatoire a été acté dans le cadre de la mise en place de la nouvelle PAC pour les boissons alcoolisées. Celui-ci ouvre la voie à un affichage dématérialisé des ingrédients et des valeurs nutritionnelles et énergétiques via un QR Code.

L’objectif est de limiter la surcharge d’information des contre-étiquettes et complexifier la lisibilité de l’offre de vin pour les consommateurs. Et ce, tout en répondant aux spécificités des mentions obligatoires des différents marchés européens. La filière vinicole a défendu ce projet pour pallier l’effet millésime pouvant impacter sensiblement la liste des ingrédients, les valeurs nutritionnelles et les calories des vins d’une vendange à une autre. 

La possibilité d’un affichage électronique permet aussi une plus grande souplesse en matière d’actualisation des informations, de gestion des matières sèches et d’affichage des différentes mentions en fonction des marchés. Ce QR code peut ainsi apparaitre sur l’étiquette, la contre étiquette, sur une collerette ou un médaillon. Les opérateurs vinicoles bénéficient ainsi d’une plus grande flexibilité d’habillage. A noter ! Les producteurs restent néanmoins tenus de mentionner les allergènes sur l’affichage de la bouteille.  

 

Et si vous passiez à l’étiquette digitalisée avec U-Label ?  

La plateforme financée par le CEEV U-Label est désormais active et ouverte à tous. Son objectif ? Accompagner toutes les entreprises vinicoles dans leur parcours numérique de création d’étiquettes électroniques qui permettront aux consommateurs européens d’accéder, via un QR code, à toutes les informations pertinentes, normalisées et détaillées dans leur langue : liste des ingrédients, informations nutritionnelles, directives de consommation responsable... 

 

 

Etiquetage des vins : quels sont les ingrédients à faire figurer ?


La question de la formulation et de la composition d’un vin n’est pas encore décrétée. Sur le plan réglementaire, un ingrédient désigne tous les produits utilisés dans la fabrication ou la préparation d’une denrée alimentaire et présent dans le produit fini. Cela pourrait désigner dans le cadre d’une activité viticole, les produits utilisés dans les étapes de transformation du raisin au vin et par conséquent présents dans le produit fini.

Les produits œnologiques sont-ils considérés comme des ingrédients et à ce titre, doivent apparaître en clair dans la liste des composants ? 

Pour résumer, la nouvelle PAC 2023-2027 prévoit qu'à partir de décembre 2023, l'étiquetage des vins mentionne les ingrédients utilisés pour sa fabrication. Il sera également possible d'envisager une étiquette digitalisée pour votre domaine viticole. 

 

comment-bien-vendre-mon-vin

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous