Restez informé sur votre métier

  inscrivez-vous à la newsletter

Articles récents

Vigneron Cerealier Eleveur

3 astuces pour réussir l’entretien individuel de votre salarié

Préparer un entretien individuel avec son salarié agricole
Cécile NEVEU
Ecrit par Cécile NEVEU
le 7 févr. 2020
4 minutes de lecture

Réaliser un entretien individuel avec vos salariés, c’est une étape recommandée pour les fidéliser. Vous avez planifié un entretien avec votre salarié ? Il vous reste à bien préparer cet entretien individuel afin qu’il soit efficace pour vous comme pour lui. Voici 3 astuces pour vous lancer et réussir l’entretien individuel annuel avec votre salarié agricole.

 

SOMMAIRE

Astuce n°1 : réunir les bonnes conditions pour réaliser l’entretien individuel avec votre salarié

Astuce n°2 : la préparation prime sur l’action pour réussir l’entretien individuel avec votre salarié

5 exemples de questions à soumettre à votre salarié agricole pour l’aider à venir préparé à son entretien individuel

Astuce n°3 : garder trace des échanges de l’entretien individuel avec votre salarié

Retenir l'essentiel : les règles du jeu à respecter pour réussir l'entretien individuel avec votre salarié agricole

Astuce n°1 : réunir les bonnes conditions pour réaliser l’entretien individuel avec votre salarié

L’entretien individuel est considéré comme un acte professionnel : il doit donc se dérouler durant le temps de travail.

Pour que l’entretien individuel soit fructueux, il faut que le temps que vous y consacriez soit adapté : 30 minutes, c’est la durée minimale pour avoir le temps d’écouter et d’échanger.
La période hivernale est, dans la majorité des cas, un peu moins chargée que le reste de l’année sur votre exploitation. Elle est donc le moment idéal pour caler vos entretiens individuels.

Le choix du lieu est tout aussi important que celui de l’instant. Le lieu choisi doit vous permettre d’être au calme avec votre salarié. Autant dire que la cour de la ferme, au pied du tracteur ou encore dans l’atelier au milieu des outils ne sont pas des lieux adaptés. Le bureau de l’exploitation peut être le bon endroit. Il faut vous organiser pour ne pas être interrompus par d’autres personnes (salariés, fournisseurs…) afin de faciliter les échanges.
Après la question du "quand" et du "où", se pose la question du "qui". Dans la majorité des exploitations agricoles, l’entretien individuel est mené directement par l’employeur. Ce n’est pas le cas dans les grandes entreprises où l’entretien individuel est réalisé par le responsable hiérarchique du salarié.

 

Astuce n°2 : la préparation prime sur l’action pour réussir l’entretien individuel avec votre salarié

La préparation prime l’action aussi bien de votre côté que de celui du salarié. C’est à vous de motiver votre salarié pour qu’il arrive préparé à son entretien individuel.
Pour cela, vous pouvez remettre à votre salarié une liste de questions à se poser avant l’entretien,
afin de l’aider à :
- dresser un bilan de l’année qui vient de s’écouler et préparer celle qui démarre,
- s’exprimer sur son travail, sa charge et sur l’exploitation,
- formuler ses souhaits professionnels.

 

 

5 exemples de questions à soumettre à votre salarié agricole pour l’aider à venir préparé à son entretien individuel :

  1. Quelles sont les tâches que j’ai accomplies durant l’année ?
  2. Parmi elles, quelles sont celles que je préfère dans mon travail ? Quelles sont celles que j’apprécie le moins ?
  3. Quelles sont les difficultés que j’ai rencontrées cette année ?
  4. Quels sont les projets/chantiers/tâches pour lesquels j’aimerais m’impliquer demain ?
  5. Quels changements/améliorations puis-je suggérer en matière de matériels, d’organisation au quotidien sur l’exploitation ?
 


De votre côté, en fonction de la période de l’année, vous pouvez regarder si une tendance économique se dessine pour votre exploitation. L’objectif est de pouvoir la partager avec votre salarié, le jour de l’entretien individuel. Ceci aide à donner un sens à son travail et permet d’aborder avec lui la partie financière qui le concerne directement : son salaire.

 

Astuce n°3 : garder trace des échanges de l’entretien individuel avec votre salarié

Le contenu d’un entretien individuel est à la discrétion de l’employeur. En revanche, un cadre est fixé par la loi. D’après l’article L. 1222-3 du Code du travail, "les méthodes et techniques d’évaluation des salariés doivent être pertinentes au regard de la finalité poursuivie".
Pour vous aider à formaliser les échanges réalisés lors de l’entretien individuel avec votre employé, voici 3 bonnes pratiques :

  • Vous pouvez utiliser un support vierge, à remplir au fur et à mesure de l’entretien, en vous appuyant sur la préparation que le salarié aura réalisée en amont.
  • Vous devez donner la parole à votre salarié et le laisser s’exprimer : à l’idéal, 70% du temps de parole doit être réservé à votre salarié durant l’entretien individuel.
  • Vous pouvez également rédiger en fin d’entretien des propositions d’actions concrètes : formation, organisation du temps de travail, délégation de nouvelles tâches, ou encore politique salariale.

À l’issue de chaque entretien individuel, rien ne vous oblige à notifier à votre salarié les résultats obtenus. Néanmoins, la loi précise que "les résultats obtenus sont confidentiels" selon l’article L. 1222-3 du Code du travail. Remettre à votre salarié le support que vous aurez complété ensemble est une pratique très courante.

 

Retenir l'essentiel


Les règles du jeu à respecter pour réussir l'entretien individuel avec votre salarié agricole

  1. Notifier au préalable votre salarié de la mise en place d’entretiens individuels sur l’exploitation.
  2. Informer le plus tôt possible le salarié de la date de son entretien et organiser l’entretien individuel pendant le temps de travail.
  3. Aider votre salarié à préparer cet entretien en lui remettant une liste de questions.
  4. Opter pour la période de l’année la plus calme sur l’exploitation : en général, l’hiver.
  5. Privilégier un lieu calme, propice à l’échange, sans risque d’interruption.
  6. Prévoir une durée de 30 minutes minimum pour avoir un échange fructueux, en réservant 70% du temps de parole au salarié.
  7. Consigner les informations de l’entretien et en remettre une version à votre salarié.
 

Articles recommandés

Partagez un commentaire

Ne manquez pas les prochains articles du blog ISAGRI

Inscrivez-vous